DVdate

Téléchargez la version gratuite réservée à un usage personnel de DVdate 8.0.3 fr
( 1 Mo)
mis à jour le 17 Mars 2019
Demandez une licence Pro pour DVdate 8.0.3 fr
Consultez la documentation de DVdate 8.0.3 fr

DVdate est un utilitaire pour traiter les fichiers avi en général, et les fichiers au format avi DV tout particulièrement. 

Les points forts qui font son succès dans le monde entier sont la présence de  fonctions très faciles et très rapides à appliquer, y compris à un grand nombre de fichiers AVI simultanément, par exemple:

check01_green.gif convertir un fichier DV de type 1 en type 2 (ou réciproquement): c’est utile pour importer un fichier dans certains logiciels d’édition vidéo qui n’acceptent que des vidéos de type 2, par exemple Studio de Pinnacle. DVdate sait même reconnaître certains types étranges de DV, notamment ceux produits par Movie Edit pro et les convertir en DV standard.

check01_green.gif convertir un fichier non DV en un fichier DV (Pal ou NTSC): c’est utile quand on fait un montage en DV pour introduire facilement un clip vidéo qui était comprimé en autre chose, par exemple DivX ou encore Mjpeg.

check01_green.gif convertir un fichier DV de Pal en NTSC ou réciproquement: c’est utile pour faire un DVD en NTSC à partir d’un camescope en DV Pal. Il sait aussi convertir de 4×3 en 16×9 et réciproquement.

check01_green.gif incruster le datecode dans les images d’une vidéo DV: c’est utile pour afficher la date de capture dans un coin de l’image, comme le faisaient les camescopes analogiques. Mais on peut aussi faire des incrustations très sophistiquées avec timecode, datecode et du texte personnalisé.

check01_green.gif créer un fichier de sous-titres .srt contenant les incrustations: au lieu d’incruster de manière permanente le datecode, on peut créer automatiquement un fichier .srt contenant les mêmes informations comme sous-titres, et ensuite les activer lorsqu’on lit la vidéo dans la plupart des lecteurs multimedia. Cela peut aussi servir à créer des sous-titres pour un DVD.

 check01_green.gifexporter un fichier comprenant la liste des scènes d’une vidéo DV: ce fichier peut être soit un fichier texte de Windows, soit un fichier Word ou Excel, soit un fichier OpenOffice.org (Writer ou Calc). C’est très utile pour se faire un catalogue de ses cassettes DV, voire même une base de données.

check01_green.gif corriger la fréquence vidéo d’un fichier avi (framerate): c’est utile pour corriger certains problèmes de synchronisation entre son et audio, quand une carte analogique a créé une vidéo avec une fréquence erronée.

check01_green.gif renommer des fichiers avi DV en intégrant à leur nom le datecode ou le timecode: c’est utile pour classer des clips vidéos selon leur date de tournage par exemple.

check01_green.gif DVdate sait faire beaucoup d’autres choses: par exemple extraire l’audio en un fichier Wav, corriger un codec, ajuster le datecode d’un décalage horaire, découper un fichier DV en autant de clips que de scènes, etc…

DVdate comprend un lecteur multimedia qui permet de lire la vidéo (y compris en plein écran) et d’y naviguer aisément à l’image près avec les touches CTRL+ flèches du clavier, le cas échéant d’y naviguer de scène en scène (touches de fonction F8 ou F9). Il affiche en temps réel le datecode et le timecode de l’image en train d’être lus. DVdate affiche aussi des informations très complètes sur les propriétés du fichier AVI. A la manière de l’utilitaire Gspot, il fournit les codecs, la taille d’images, le nombre d’images par secondes, la durée etc…, mais lorsqu’il s’agit de fichiers au format DV, il ajoute le type 1 ou 2 et le standard Pal ou NTSC, ou même le ratio 4×3 ou 16×9. Il comprend aussi une fonction pour afficher l’en-tête RIFF du fichier avi, à la manière du programme riffwalk.exe de Microsoft, désormais presque introuvable.

DVDate permet de charger très facilement un grand nombre de fichiers avi dans sa « playlist », pour les traiter ensemble ou individuellement, en les ayant en quelque sorte tous sous la main. Il peut les charger dans l’application multimedia de votre choix par une simple pression sur une touche F3 ou F4. Il affiche automatiquement la vidéo correspondante quand on en sélectionne un. Il permet même d’une seule touche (CTRL+F7) de charger tous les fichiers avi présents sur tous les diques durs. Essayez, vous serez surpris du résultat.

DVdate comprend un langage de scripts qui permet d’automatiser un grand nombre de fonctions.

DVdate comprend aussi un éditeur de scènes, qui permet (même pour des fichiers non DV, par exemple des divx) de créer un fichier scn associé, contenant le début et la fin de chaque scène, éventuellement avec un titre et une imagette, ce qui facilite la navigation dans les logiciels qui reconnaissent ces fichiers, notamment DVdate, ImageGrab et bien sûr Studio de Pinnacle.