Un nouvel ImageGrab

J’ai publié hier, le 28 juillet 2019, la version 6 de l’un de mes logiciels vedettes: ImageGrab. Il m’a fallu beaucoup de temps pour mettre au point ce logiciel qui est totalement repensé et réécrit. J’espère que le résultat répondra aux attentes.

Pour l’utilisateur il y a quelques nouveautés que j’essaie progressivement d’introduire dans toutes mes applications, notamment:

  • la lecture des vidéos est plus aisée et peut aussi bien se faire dans une fenêtre intégrée dans l’application que dans une fenêtre indépendante (qui peut alors être placée sur un second moniteur pâr exemple) ou en plein écran.
  • un langage de script (basé sur pascalscript) ou d’exécution en lignes de commande est intégré
  • l’ouverture des fichiers est possible de toutes les manières imaginables, y compris en collant des fichiers, ou en les glissant dessus. Inversement une vidéo ouverte dans l’application peut être glissée/déposée vers une autre application sachant recevoir des videos.
  • le logiciel propose de sauver ses « Préférences » c’est-à-dire les paramétrages que l’utilisateur y a apportés, mais en choisissant de le faire dans le registre de Windows ou dans un fichier ini (qui peut être sur un support externe tel qu’une clé usb) ce qui permet de rendre l’application portable.

De ce fait, tous mes logiciels vont progressivement avoir un look and feel semblable qui sera la « Glagla’s touch ».

Mais ImageGrab version 6 intéressera surtout les utilisateurs par une caractéristique unique que je n’ai trouvée dans aucune autre application permettant d’extraire des images de vidéo: elle peut (en général, car il y a malheureusement toujours des exceptions) extraire l’image à la frame près. Pour cela, il m’a fallu trouver un mécanisme permettant de positionner la vidéo à une frame donnée. C’est très simple pour les vidéos qui étaient courantes il y a une décennie, genre avi, mais pour les vidéos en Haute Définition ayant une compression temporelle, genre m2ts, mp4, mkv c’est en général impossible, car elles avancent par groupes d’images.

ImageGrab peut avancer ou reculer frame par frame (avec par exemple les touches CTRL+flèche droite, ou CTRL+flèche gauche) dans une vidéo complexe. Mais attention, pour cela il commence à se placer un peu avant le timestamp désiré (par défaut une seconde), puis fait jouer la vidéo et s’arrête pile quand l’image voulue est affichée. C’est donc au départ un peu déconcertant de voir ImageGrab commencer par reculer de 1 seconde quand on veut avancer d’une frame, mais très vite on perçoit l’avantage que cela apporte.

Pour permettre cette navigation précise, j’ai trouvé une combinaison des filtres LAV splitter et des décodeurs ffdshow qui donne le résultat souhaité. C’est pourquoi ImageGrab est fourni avec ces filtres optimisés pour son fonctionnement. Il en résulte un téléchargement plus conséquent que mes autres logiciels (11 Mo environ), sachant que ImageGrab proprement dit n’en représente qu’environ 2 Mo et ces filtres le reste.

En réalité ces filtres, que j’appelle « filtres privés » ne seront pas installés sur votre système, en tous cas seulement très temporairement pendant que Imagegrab fonctionne, et seront effacés dès que vous quitterez Imagegrab (même s’il reste installé sur votre système). De la sorte ils ne pollueront pas vos codecs et filtres directshow, et ne gêneront pas vos autres applications qui continueront à fonctionner avec leurs propres filtres et les réglages que vous y avez apportés, y compris d’autres versions de LAV splitter ou de ffdshow Decoder si vous en aviez installé.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.